Quel écran pour quel âge ?

Vous vous demandez à quel âge vous pouvez laisser votre enfant regarder la télévision ? Utiliser une tablette ? Jouer à un jeu vidéo ? Surfer sur internet ? Avoir un téléphone portable ? Voici quelques repères…

Avant 3 ans : jouez, parlez, éteignez la télé !

Le développement des programmes télévisés, applications et autres écrans spéciaux pour les tout-petits ne doit pas vous tromper : les écrans sont dans leur ensemble déconseillés avant 3 ans, voire franchement à proscrire en ce qui concerne la télévision et les DVD.

Soyez vigilant également sur les écrans allumés en présence de votre enfant qui va être capté par les images au détriment de l’échange et l’interaction avec vous.

En effet, une exposition trop précoce et/ou excessive à ce type d’écran passif peut avoir des effets négatifs sur le développement psychomoteur de votre enfant : problèmes d’attention, retards de langage…

À cet âge, votre enfant a besoin de se construire des repères dans le temps et l’espace en utilisant ses 5 sens et d’interagir avec son entourage.

Et les applications d’éveil sur tablette, alors ? Elles ne sont pas nécessaires. Si vous souhaitez les introduire, faites-le  uniquement en complément des jeux d’éveil traditionnels, par petites sessions de 10 minutes maximum, et toujours en accompagnant votre enfant… dans le seul but de jouer ensemble !

Parole d’expert

« La télévision avant l’âge de 2 ans entrave sérieusement le développement du langage, même si la télévision en question est faite de vidéos ‘éducatives’ spécifiquement destinées aux bébés. »

Frederick Zimmerman, spécialiste en santé publique

Entre 3 et 6 ans : limitez les écrans, partagez-les en famille !

À cet âge, votre enfant a surtout besoin de développer son imagination, jouer, bricoler avec ses mains, et comprendre son environnement. Il est donc encore trop tôt pour la console de jeux !

Vous pouvez toutefois commencer à intégrer les écrans de manière occasionnelle, par petites touches de 20 minutes maximum, et toujours de manière accompagnée, dans une pièce commune.

Veillez à ce que la tablette ne monopolise pas toute l’attention de votre enfant et, quel que soit l’écran, sélectionnez des programmes et contenus adaptés.

Entre 6 et 9 ans : l’écran peut devenir un outil d’apprentissage

À cet âge, vous pouvez commencer à expliquer à votre enfant comment fonctionne internet, mais il est préférable de ne pas le laisser surfer seul pour éviter qu’il ne tombe sur des contenus inadaptés, notamment en regardant des vidéos sur YouTube.

Vous pouvez lui accorder un peu plus de liberté devant les écrans, en fixant des règles claires sur les temps d’écran autorisés , en faisant éventuellement la distinction entre les écrans « loisirs » et les écrans éducatifs (pour l’école par exemple).

Évitez de lui offrir un appareil personnel tel que tablette, téléphone ou télévision…  En revanche, il peut prétendre à sa première console de jeu personnelle sur laquelle les mêmes règles doivent s’appliquer qu’avec les écrans « collectifs » et notamment l’installation du contrôle parental!

Choisissez ensemble les programmes télé, les applications éducatives et ludiques… jouez et parlez-en en famille.

Entre 10 ans et 13 ans : les premiers pas vers l’autonomie

À cet âge, votre enfant peut commencer à jouer à des jeux en réseau et faire ses premières recherches sur internet en autonomie… à condition que vous restiez vigilant et veillez à toujours dialoguer avec lui de ses centres d’intérêt, et ainsi lui permettra de développer son esprit critique!

Mettez en place des outils de contrôle parental et apprenez-lui à se protéger, à protéger ses échanges, et sa navigation.

N’oubliez pas que les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Snapchat) sont interdits avant 13 ans, Depuis mai 2018, en France, il faut également l’autorisation des parents pour que votre enfant entre 13 et 15 ans puissent s’y inscrire.

Le téléphone portable reste fortement déconseillé, en particulier les smartphones qui donnent un accès illimité et non surveillé à internet et toutes sortes d’applications. Si vous n’avez pas d’autre choix que d’équiper votre enfant à son entrée au collège, préférez un premier mobile basique.

À partir de 13 ans : l’autonomie dans le dialogue

Si votre enfant maîtrise internet et ses règles, il peut désormais naviguer seul, selon les horaires et dans les limites que vous avez définies avec lui.

Dialoguez avec lui de ses loisirs sur les écrans pour repérer les points de vigilance à avoir.


L’essentiel

  • L’introduction des écrans doit se faire de manière progressive, selon l’âge de votre enfant, et toujours avec votre accompagnement.
  • Leur utilisation doit rester modérée et encadrée, et ne pas empiéter sur les autres activités.
  • Choisissez des contenus adaptés à l’âge de votre enfant, en vous appuyant sur les systèmes de signalétique des différents médias [AB2]
  • Sachez que le bruit constant de la télévision allumée sans arrêt nuit aux apprentissages de votre enfant même si il joue à proximité sans la regarder.
  • Les écrans avant 3 ans ne sont pas nécessaires et sont même fortement déconseillés
  • N’équipez pas votre enfant d’un portable avant le collège et d’un smartphone avant 14 ans.