Nos astuces pour vérifier le contenu en ligne

Qu’il semble loin le temps où la diffusion de l’information était exclusivement assurée par les médias traditionnels ! À l’ère du numérique, tout un chacun peut diffuser du contenu en ligne, sans entrave ou presque. Dès lors, comment reconnaître un site fiable ? Quel crédit accorder aux images ou aux vidéos sur la Toile ? Et existe-il des outils pour débusquer les fake news ? Mon enfant et les écrans vous dit tout…

Info ou intox ?

Chaque minute, 170 sites internet voient le jour dans le monde. Soit 3 nouveaux sites par seconde ! Résultat ? Un flux incessant d’informations, parmi lesquelles il faut apprendre à faire le tri.

Es-tu fiable ?

Juger la fiabilité d’un site est indispensable pour déjouer le piège des informations erronées. On s’intéressera notamment aux trois critères suivants :

  • Le directeur de la publication : Responsable du contenu, il doit être clairement identifié via les pages « Mentions légales », « À propos » ou « Qui sommes-nous ? ».
  • Les sources : Elles doivent être citées pour chaque article, liens externes à l’appui.
  • La ligne éditoriale : Elle doit traiter l’information de manière impartiale, en présentant si nécessaire les différents points de vue contradictoires.

Gare aux sondages !

Armes de persuasion par excellence, les sondages en ligne ne sont pas toujours fiables. On les lira donc avec prudence en veillant aux paramètres suivants :

  • L’échantillon : Pour être fiable, il doit comporter au minimum 500 personnes sondées, s’exprimant librement et sans influence.
  • L’institut de sondage : Il doit être mentionné et être reconnu pour son savoir-faire et sa déontologie.
  • La représentativité : Un sondage en ligne n’est qu’une photographie de l’opinion à un instant donné. Pas une vérité absolue !

Les réseaux sociaux

À l’instar des forums, les réseaux sociaux fourmillent de fausses informations parfois virales. On incitera donc les plus jeunes à faire preuve d’esprit critique :

  • L’auteur du message fait-il partie de leur cercle proche ? Tient-il des propos polémiques ou haineux ? Met-il systématiquement en doute la parole des experts ?
  • Prudence face au buzz ! Un nombre élevé de partages n’est pas forcément synonyme de pertinence.
  • Pour recouper une information, on pourra se tourner vers les sites institutionnels, les médias traditionnels ou les sources universitaires.
Le pouvoir des images

Les images et les vidéos diffusées sur la Toile font parfois l’objet de trucage ou de détournement. L’objectif ? Augmenter leur impact, quitte pour cela à prendre quelques libertés avec la réalité !

Les images

Il n’est pas rare que des images soient prélevées sans autorisation sur un site internet pour être réutilisées dans un contexte éloigné. Des outils permettent désormais de déceler ces détournements. On pourra ainsi recourir à la recherche inversée de Google Images ou TinEye. Une technologie efficace et trop peu connue !

Les vidéos

Les vidéos en ligne peuvent également faire l’objet de détournements destinés à tromper l’internaute. Là encore, il existe des moyens efficaces pour traquer les indices de manipulation. En 2014, l’association Amnesty international a ainsi mis en ligne un outil de vérification des vidéos YouTube. Développé plus récemment, le plugin InVID permet d’effectuer des recherches inversées à partir de vidéos publiées sur Twitter, Facebook, YouTube, Dailymotion, Instagram, Dropbox, Vimeo ou encore LiveLeak. Un must !

La chasse aux fake news

Informations volontairement mensongères, les fake news et autres théories complotistes trouvent sur internet une caisse de résonance facilitant leur propagation. Pour tenter de juguler le phénomène, plusieurs médias traditionnels ont mis en ligne des plateformes faisant la chasse aux fake news.

Le Monde

Quotidien national incontournable dans le paysage de la presse française, Le Monde propose à ses lecteurs un moteur de recherche permettant de vérifier la fiabilité des sites d’information. Son nom ? Le Décodex.

L’Agence France Presse

Organe de référence, l’AFP dispose également de son outil de traque des fake news. Baptisé AFP Factuel, il décortique, preuves à l’appui, les théories mensongères.

Le journal Libération

L’outil CheckNews proposé par le journal Libération permet aux internautes de poser des questions en ligne concernant les informations qui leur semblent douteuses. Les journalistes de la rédaction enquêtent alors, avant de fournir une réponse rendue publique sur le site. Un belle initiative pour couper court à la désinformation !


L’essentiel

  • La page « Mentions légales » donne une indication sur la fiabilité d’un site internet.
  • Un sondage en ligne doit avoir été réalisé par un institut reconnu.
  • Sur les réseaux sociaux, buzz et vérité ne font pas toujours bon ménage !
  • Des outils permettent de faire des recherches inversées sur les images et les vidéos.
  • Les médias traditionnels proposent des plateformes de lutte contre les fake news.

Pour aller plus loin

En mai 2021, la radio France Culture a diffusé une chronique intitulée « Comment distinguer le vrai du faux ? ». Un podcast des plus éclairants !


Articles liés