Quel temps d’écrans faut-il accorder à votre enfant ?

Internet, télévision, jeux vidéo… les écrans sont très présents dans la vie des enfants. Or, leur usage peut devenir problématique passé un certain « temps d’écran ». Il importe donc de le réduire et de fixer quelques règles pour accompagner au mieux votre enfant.

Le « juste temps » d’exposition de votre enfant aux écrans n’est malheureusement pas dicté par la science. Il vous appartient de le déterminer en prenant en compte l’ensemble des équipements (télévision, ordinateur, tablette, smartphone, console) et selon différents paramètres comme son âge, son caractère, son temps scolaire,sa maturité mais également le temps consacré à ses autres activités.

« Mon enfant et les écrans » vous recommande de fixer un temps très court quand votre enfant est jeune afin de pouvoir l’étendre graduellement jusqu’à son adolescence.

Comme base, vous pouvez vous référer à la capacité d’attention moyenne de sa tranche d’âge :

  • de 3 à 6 ans : 20 min
  • de 6 à 8 ans : 30 min
  • de 8 à 10 ans : 45 min
  • après 10 ans : 1 h
La qualité plutôt que la quantité

Il est préférable que vous définissiez une limite temporelle « qualitative » que « rigide » : par exemple, si votre enfant veut regarder un épisode de série qui dure 35 minutes, la limite de 30 minutes n’est pas adaptée.

Nous vous recommandons d’être plus flexible sur la limite de temps pour permettre à votre enfant de terminer sa partie ou sa mission de jeu vidéo avant d’éteindre. Cette souplesse limitera la frustration de votre enfant et les conflits au moment d’éteindre les écrans.

Les règles doivent être personnalisées, évolutives et aussi expliquées à votre enfant afin qu’il sache quand il a le droit de passer du temps devant un écran.

Nous vous conseillons de discuter avec lui de l’importance de réguler son temps d’écrans et de favoriser ses activités hors écrans.

Des temps sans écran

Par contre, « mon enfant et les écrans » vous préconise vivement de proscrire les écrans à certains moments de la journée.

  • Le matin avant d’aller à l’école : votre enfant risque de mettre plus de temps à retrouver sa concentration du lever.
  • Le soir avant de s’endormir : les écrans perturbent l’endormissement.
  • Pendant les repas : le temps du repas doit être un moment convivial, d’échange à partager en famille. De plus un enfant qui mange devant un écran avale machinalement sans savourer son repas ni se rendre compte des quantités absorbées, il consomme ainsi une ration calorique plus importante.

Le temps idéal d’écran n’existe pas, mais il doit être limité et en aucun cas empiéter sur les autres activités essentielles au développement et aux apprentissages de votre enfant.


L’essentiel
  • Fixez à l’avance et annoncez à votre enfant le temps d’écran autorisé.
  • Adaptez les limites à son âge et au contenu.
  • Mettez en place des temps sans écran et en famille.
  • Rendez-vous disponible et proposez d’autres activités à votre enfant.