Pourquoi il ne faut pas publier des photos de votre enfant en ligne ?

Pour beaucoup de parents, publier des photos de ses enfants sur les réseaux sociaux est un geste anodin. Mais est-ce sans risque ? Quelles peuvent être les conséquences à long terme ? Éléments de réponse…

Votre enfant aura son mot à dire !

Sa première dent de lait, son apprentissage sur le pot, ou ses premiers pas en couche culotte… Les grandes étapes de la vie de votre enfant vous attendrissent, et c’est bien normal ! Pour autant, est-il judicieux de partager ces moments intimes en publiant des photos en ligne ?

Le bambin qui déambule joyeusement dans votre maison ne sera pas toujours petit ! Qu’adviendra-t-il à l’adolescence si ses copains se moquent de lui en découvrant une photo qui le met mal à l’aise ? Depuis le 13 mai 2014 et un arrêt de la Cour de Justice de l’Union Européenne, toute personne peut faire valoir son droit à l’oubli en ligne. Mais il est parfois difficile de supprimer toute trace d’une photo qui a circulé sur la toile.

Or, quand vous publiez des photos en ligne de votre enfant, vous êtes le garant de son image numérique. Vos actions contribuent donc à forger sa réputation en ligne (et ce, bien malgré lui). Alors, prudence !

Ce que deviennent vos photos

Si vous n’êtes pas suffisamment vigilant et vos comptes pas suffisamment sécurisés, n’importe qui peut accéder en ligne à de nombreuses informations concernant votre enfant. Les photos que vous publiez peuvent être récupérées et détournées de leur usage initial. Parmi les principaux risques, on peut notamment mentionner :

# Les sites inappropriés ou illégaux : en décembre 2017, un spécialiste néerlandais de la cybersécurité a dénoncé un site russe hébergeant des millions de photos d’enfants dérobées sur les comptes en ligne de leurs parents.

# Les usages publicitaires : quand vous publiez une photo de votre enfant sur un réseau social, celui-ci peut revendre cette photo à une entreprise tierce à des fins publicitaires. Sans votre consentement et sans aucun dédommagement pour l’usage commercial de vos données personnelles !

Les bons réflexes

Pour toutes ces raisons, nous vous déconseillons fortement de publier des photos de votre enfant en ligne, en particulier sur les réseaux sociaux américains qui s’attribuent la propriété des images et peuvent en disposer à leur guise.

Par ailleurs, comment lui expliquer plus tard de ne pas poster de photos de lui sur les réseaux sociaux, si vous-même n’avez pas respecté cette règle dans ses jeunes années ?

Si vous souhaitez vraiment partager vos photos, prenez les précautions qui s’imposent :

  • Optez pour des images sur lesquelles on ne distingue pas le visage de votre enfant.
  • Ne taggez pas vos photos et n’y accolez pas d’informations personnelles.
  • Préférez les réseaux sociaux sécurisés qui respectent le RGPD européen et soyez très attentif aux conditions d’utilisation.
  • Pour transmettre vos photos à vos proches, préférez le téléphone (via les SMS/MMS). Vos envois seront bien plus sécurisés que sur internet.
  • N’utilisez en aucun cas les réseaux sociaux qui ne respectent pas le Règlement Général sur la Protection des Données ! Vous ne pourriez contrôler ni la diffusion ni la protection de vos photos en ligne !

L’essentiel

  • En grandissant, votre enfant peut faire valoir son droit à l’image.
  • Les photos que vous publiez peuvent être récupérées et détournées.
  • Limitez la diffusion de vos photos à votre cercle proche.
  • Évitez de publier des photos de votre enfant en ligne
  • Soyez le garant de son image numérique
  • Soyez exemplaires

En chiffres

WP Post Author