Un cookie ? Non merci, sans façon !

Les cookiesLeur appellation gourmande et sympathique inspire la confiance. S’ils peuvent s’avérer utiles, les cookies ont aussi un vrai pouvoir intrusif, dont il faut apprendre à nos enfants à se méfier. Comment fonctionnent-ils ? À quelles fins ? Quelles sont les parades ? On vous dit tout.

Un outil a priori pratique…

L’histoire du cookie débute en 1994 aux États-Unis. Les ingénieurs de Netscape, le navigateur web qui dominait le marché à l’époque, sont alors confrontés à un problème : comment garder en mémoire les produits que les internautes déposent dans leur panier sur les sites marchands ? Car jusqu’alors, c’était impossible ! Vous étiez en train de faire vos achats en ligne, vous n’aviez pas validé la transaction, le téléphone sonnait, vous fermiez la fenêtre du navigateur, et patatras… De retour sur le site, il fallait tout recommencer depuis le début.

L’idée des ingénieurs de Netscape ? Déposer des petits fichiers textes directement sur le disque dur de notre ordinateur, agissant comme autant de marqueurs de notre passage sur tel ou tel site. Et ainsi nous « reconnaître » une fois de retour. Astucieux !

… mais un mouchard-né

Composés exclusivement de texte, ces cookies (générés par le serveur du site consulté et envoyés au navigateur qui les dépose sur le disque dur) sont inoffensifs sur le plan technique.

Mais dès leur origine, ils sont perçus comme une menace sur notre vie privée par leur capacité à pister nos moindres faits et gestes sur la Toile.

C’est notamment grâce à leur rôle discret mais efficace qu’est née la première publicité en ligne en 1994, aux origines d’un ciblage publicitaire désormais très sophistiqué.

Car, au-delà de notre panier en ligne, les cookies peuvent enregistrer à peu près tout :

  • Paramètres de langue et d’affichage personnalisés sur un site
  • Mots de passe générés par suggestion automatique
  • Saisies de recherche
  • Les pages vues
  • Le temps passé sur une page
  • Nos likes et partages sur les réseaux sociaux, etc.
Ce que dit la loi

Le consentement explicite

En France, la loi Informatique et liberté encadre l’utilisation des cookies. La règle d’or ? Un site ne peut déposer des cookies que si l’internaute exprime son consentement libre, éclairé et univoque. Autrement dit, il doit pour cela cliquer de façon active sur un bouton. Et de plus, le message accompagnant ce clic doit être suffisamment clair pour être compris même par les plus jeunes.

La CNIL vient par ailleurs de publier de nouvelles directives sur les cookies. Ainsi, l’internaute peut exercer un meilleur contrôle sur les traceurs en ligne. En effet, dorénavant la simple poursuite de navigation sur un site web n’est plus considérée comme une validation du consentement de l’internaute. Par ailleurs, elle recommande également que lors de la demande du consentement, soit proposé un bouton « tout refuser » et non seulement le bouton « tout accepter ».

Parole de la CNIL

« Ainsi en faisant évoluer les règles applicables aux cookies, la CNIL donne plus de contrôle aux internautes sur l’utilisation de leurs données à des fins publicitaires et rappelle deux grands principes : l’internaute doit être clairement informé des objectifs de ces cookies et il doit être aussi facile pour lui de les refuser que de les accepter. »

Une durée limitée

Autre précision et non des moindres : un cookie doit avoir une durée de vie limitée à 13 mois maximum. Fini les espions logés ad vitam æternam au cœur de votre disque dur !

Point de vigilance

Les règles relatives à l’utilisation des cookies s’imposent aux éditeurs de sites internet et d’applications mobiles, aux régies publicitaires et bien sûr aux réseaux sociaux. Terrain de jeu privilégié des plus jeunes, ils font un usage massif des cookies et sont donc particulièrement surveillés par la CNIL.

Préservez votre privée privée

Connaître le rôle des cookies et les moyens de les refuser est essentiel pour préserver l’intimité des membres de la famille utilisant les mêmes appareils connectés. Des parents aux enfants, nous sommes tous concernés !

Les bandeaux relatifs aux cookies

L’acception des conditions générales d’utilisation n’a pas de valeur légale du consentement pour les cookies. Chaque site doit donc afficher, lors de la première visite, un bandeau permettant d’accepter ou de refuser facilement les cookies. Et l’on peut toujours revenir sur son consentement ! En outre, l’internaute doit pouvoir systématiquement refuser le dépôt de traceurs sans nuire à sa navigation sur le dite site. Il doit également pouvoir paramétrer comme il le souhaite les cookies qui l’accepte et qui refuse de façon claire, en ayant connaissance de la finalité de chaque traceurs (par exemple le traceur pour la publicité ciblée, le cookie pour permettre le partage sur les réseaux sociaux…)

Il est donc primordial d’apprendre à vos enfants à reconnaître et à décrypter ces bandeaux ! En cas de doute, il est préférable de tout refuser, cela n’empêchera aucunement d’accéder au site

Le paramétrage des navigateurs

Internet Explorer, Safari, Chrome ou encore Firefox : chaque navigateur peut être paramétré pour bloquer l’usage des cookies. Il s’agit de la navigation privée consistant à surfer sur le Web sans que les données comme l’historique ou les cookies soient conservées à la fin de la session. Ce paramétrage n’étant pas aisé, il est recommandé aux parents de l’effectuer pour leurs enfants. Protection garantie pour toute la famille !


L’essentiel

  • Les cookies sont nés pour « pister nos déplacements » sur la Toile.
  • La publicité ciblée repose entièrement sur l’usage des cookies.
  • Un site internet doit solliciter votre consentement avant de déposer certains types de cookies sur votre ordinateur.
  • Certains traceurs ne sont pas soumis à l’obligation de consentement. Comme par exemple le paramétrage de la langue choisie pour consulter un site, ou celui permettant de conserver le contenu d’un panier d’achat sur un site marchand.
  • Chaque navigateur peut être paramétré pour refuser le dépôt des cookies, notamment en choisissant la navigation privée.

Pour aller plus loin