Derrière l’écran, la pub

A la fois influençables et influenceurs sur les achats du foyer, nos enfants sont une cible privilégiée pour la publicité. A travers les écrans, elle se cache dans les moindres recoins pour tenter d’appâter les jeunes consommateurs. Or, nos enfants n’ont pas forcément le recul nécessaire face à ces multiples sollicitations. Apprenons-leur à les repérer, à développer leur sens critique… et à leur faire obstacle !

Si vous regardez un peu la télévision, vous avez forcément remarqué la déferlante de publicités pour jouets à l’approche de Noël. Et avec elle, la liste au Père Noël qui gonfle, qui gonfle, au rythme des envies de votre enfant qui se multiplient comme par magie… L’illusion de la pub !

Au-delà des phénomènes saisonniers, c’est bien toute l’année que les marques – industrie agroalimentaire, prêt-à-porter, high tech… –tentent de séduire et fidéliser nos enfants, et ce, dès leur plus jeune âge.

Confusion des genres

Ainsi, les spots à destination des plus petits n’hésitent pas à reprendre les codes des programmes jeunesse, voire leurs personnages de dessins animés préférés, entretenant volontairement la confusion dans l’esprit des enfants qui « avant 6-7 ans, ne font pas la différence entre un message de fiction, d’information ou publicitaire », rappelle Serge Tisseron, pédopsychiatre.

Quant aux jeunes, ils sont la cible d’un « teen marketing » assidu sur internet. Les marques les séduisent avec des univers auxquels s’identifier, leur proposent des bons plans, des jeux-concours pour gagner tel accessoire génial… à condition de partager leur participation sur les réseaux sociaux !

Certains sont sollicités pour devenir ambassadeurs de la marque. Les messages sont vite et largement relayés au sein des communautés en ligne. Assez pour « faire le buzz » avant même la sortie d’un produit !

En principe, les contenus « sponsorisés » ou « en partenariat » avec un annonceur doivent être clairement indiqués comme tels, sur les réseaux sociaux et dans la presse, mais il convient de rester vigilant…

Par ailleurs, il existe une autre forme de publicité : le placement de produits dans les films, séries et vidéos. Ainsi, lorsqu’une bouteille d’une marque de soda ou un casque audio au logo immédiatement reconnaissable est bien visible à l’écran (alors que la marque n’apporte rien au scénario), c’est fait exprès !

La publicité ciblée… grâce aux données personnelles

Bandeaux, bannières, fenêtres pop-up… la publicité est omniprésente sur internet. De plus, elle est le plus souvent ciblée : pour mieux nous attirer, on nous montre des produits qui correspondent à nos goûts… ou à nos dernières recherches.

Comment ? Grâce à la collecte et l’analyse de nos données personnelles : notre comportement en ligne est pisté à l’aide de cookies déposés par les sites sur nos ordinateurs. Nos smartphones peuvent enregistrer nos déplacements même sans être géolocalisés… et nous fournissons volontairement de précieuses informations personnelles à chaque fois qu’on remplit un formulaire en ligne !

Nos goûts d’adulte et nos dernières recherches n’étant pas toujours adaptés à un jeune public, il est très important de créer une session de navigation personnelle pour chacun de vos enfants selon leur âge, distincte de la vôtre, et de ne pas laisser les plus jeunes surfer sans supervision parentale.

Les bons réflexes pour éviter la publicité ciblée et les spams

Supprimer totalement la publicité en ligne semble illusoire, mais vous pouvez limiter l’intrusion en adoptant ces bons réflexes pour vous et vos enfants :

  • Supprimez régulièrement les cookies sur ses navigateurs
  • Surfez dès que possible en mode « navigation privée »
  • Utilisez un moteur de recherche qui ne collecte pas les données (Qwant / Qwant Junior, DuckDuckGo…)
  • Installez un bloqueur de publicités
  • Désactivez la géolocalisation du smartphone
  • Désactivez les publicités par centres d’intérêt
  • Dans les formulaires en ligne, remplissez uniquement les champs obligatoires marqués d’un astérisque*
  • Prenez le temps de  vérifier toutes les cases en fin de formulaire… n’acceptez pas que vos données soient utilisées à des fins commerciales.
  • Utilisez de préférence une adresse mail alternative pour vous inscrire (ou votre enfant) sur des forums, participer à des jeux, des enquêtes ou des concours.
  • Supprimez directement les spams sans les ouvrir. N’y répondez jamais et ne cliquez jamais sur les liens ou pièces jointes qu’ils contiennent.

A savoir

La loi n° 2016-1771 relative à la suppression de la publicité commerciale dans les programmes jeunesse de la télévision publique est entrée en vigueur en 2018. Elle ne préserve cependant pas vos enfants de messages publicitaires dans d’autres programmes ni sur d’autres chaînes ou canaux !


L’essentiel

  • Devant les écrans, vos enfants sont soumis à une intense sollicitation publicitaire.
  • Apprenez-leur à repérer les messages à caractère publicitaire / marketing cachés dans le flot des contenus.
  • Créez une session de navigation pour chaque membre de la famille
  • Communiquez le moins de données personnelles possible en ligne.

WP Post Author