Instagram, ou la vie mise en scène

Ludique et simple d’utilisation, Instagram est l’un des réseaux sociaux préférés des jeunes. Quels sont les ressorts de ce succès ? L’application comporte-t-elle des risques pour nos enfants ? Et comment les guider vers une utilisation raisonnable et maîtrisée ? Voici quelques conseils utiles pour tirer parti d’Instagram…

L’album photo réinventé

Né en 2010 et racheté par Facebook en 2012, Instagram a connu une croissance vertigineuse. Le réseau social compte ainsi 21 millions d’utilisateurs réguliers en France. Soit 4 internautes sur 10 dans l’Hexagone !

Se raconter en images

Application basée sur la diffusion de photos et de vidéos, Instagram permet de partager son quotidien en images. Une façon de mettre sa vie en scène qui séduit les plus jeunes et stimule leur créativité. Si chacun est libre d’y poster ce qu’il veut – dans la limite du respect des conditions générales d’utilisation, bannissant notamment la nudité –  Par exemple un coucher de soleil ou un plat joliment dressé au restaurant, les jeunes ont tendance à y poster de nombreux selfies.

Une application mobile

Contrairement aux autres réseaux sociaux, Instagram n’est pas destiné à être utilisé sur un ordinateur. Le partage ou le commentaire de vidéos et de photos ne sont en effet possibles que sur tablettes et smartphones. Des outils adaptés aux jeunes…

Quid de la limite d’âge ?

Officiellement, seuls les adolescents âgés de 13 ans ou plus peuvent utiliser Instagram. Mais dans les faits, rien n’empêche un enfant plus jeune de créer son propre compte. D’où la nécessité pour les parents de faire preuve de vigilance.

Des risques méconnus

À l’instar des autres réseaux sociaux, Instagram présente des risques potentiels pour vos enfants :

Un idéal inaccessible

Instagram est un réseau social qui entretient le culte de l’image. Les photos retouchées de mannequins ou les vidéos d’influenceurs, elles constituent un idéal inaccessible autant sur écran que sur papier glacé. Le risque est donc réel pour un jeune fragile de se sentir dévalorisé face à ces standards imposés. En outre, l’application propose de nombreux filtres et outils de retouche qui permettent de poster une image sensiblement améliorée de soi… parfois bien loin de son reflet réel dans le miroir. À la clé, un mal-être diffus lié à la perte d’estime de soi.

La géolocalisation

Les photos postées sur Instagram peuvent être associées à des données de géolocalisation. Les plus jeunes ont rarement conscience du danger que représenteraient ces informations si elles étaient exploitées par des individus malveillants.

Le devenir des photos

Une fois mises en ligne sur Instagram, les photos de vos enfants peuvent faire l’objet de captures d’écrans détournées à des fins publicitaires par des sociétés peu scrupuleuses. Une violation de la loi du 19 octobre 2020, qui interdit l’exploitation commerciale de l’image d’un mineur de moins de 16 ans sans le consentement écrit de ses parents.

Les règles à respecter

Si votre enfant utilise Instagram, adoptez avec lui quelques règles de bon sens visant à préserver son bien-être numérique.

Un compte privé

Depuis le compte de votre enfant, suivez l’onglet Paramètres puis Confidentialité. Vous pourrez alors mettre son compte en mode privé, afin de réserver la consultation de ses photos à ses seuls abonnés.

Le choix des images

Expliquez à votre enfant qu’il ne doit jamais poster de photos compromettantes pour sa réputation ou celle d’autrui. Nudité, insultes ou violence doivent donc être bannies.

Le temps de connexion

Pour réduire le temps passé par votre enfant sur Instagram, connectez-vous à son compte et suivez les onglets Paramètres / Votre activité / Temps d’utilisation. Vous pourrez ainsi définir une durée maximum de connexion par jour. Idéal pour éviter la sur-exposition aux écrans !


L’essentiel

    • Instagram compte 21 millions d’utilisateurs en France.
    • Le réseau social permet à ses abonnés de raconter leur quotidien en images.
    • Les photos publiées peuvent faire l’objet de captures d’écrans intempestives.
    • Instagram propose un mode privé, qui restreint la consultation des contenus publiés.
    • Il est possible de paramétrer la durée de connexion quotidienne de votre enfant.
    • Il faut avoir normalement plus de 13 ans pour s’y inscrire même si dans les faits beaucoup d’enfants de moins de 13 ans y sont inscrits.

Pour aller plus loin

Instagram a édité un guide que les parents peuvent télécharger sur son site. 

WP Post Author