Votre enfant et les jeux vidéo : comment prévenir les excès ?

Les jeux vidéo occupent une place grandissante dans l’univers des enfants, au point de donner lieu parfois à des pratiques excessives ! Quels sont les signes qui doivent vous alerter ? Et comment gérer les temps de jeu sans aboutir à une situation de conflit ?

Voici quelques conseils utiles pour accompagner votre enfant vers une utilisation raisonnable des jeux vidéo…

Comprendre les causes

L’attirance pour les jeux vidéo n’est pas nécessairement anormal. Mais une pratique excessive peut avoir des conséquences sur la vie sociale et scolaire de votre enfant en l’isolant du reste.

Sachez que cet enfermement dans le jeu vidéo peut aussi être le signe de difficultés relationnelles, au sein de la famille ou à l’école. L’enfant peut alors être tenté de se réfugier dans le jeu, qui lui offre un abri face aux problèmes qu’il rencontre dans la vraie vie.

Soyez attentif à tous changement de comportement de votre enfant : baisse des résultats scolaires, isolement, manque d’appétit, d’entrain, …

Quand faut-il s’inquiéter ?

Il vous faut être vigilant aux rapports qu’entretient votre enfant aux jeux vidéo pour identifier les signes d’une exposition excessive  :

  • Une incapacité à s’auto-réguler
  • Un manque d’intérêt pour toute autre activité que les écrans
  • Une fatigue récurrente liée au manque de sommeil
  • Un repli sur soi et des difficultés relationnelles
  • Ou encore des résultats scolaires en baisse

La conjonction de ces différents signes qui perdurent dans le temps doit vous inciter à réagir.

Les solutions à mettre en œuvre

⇒ Le bon réflexe

Avant tout chose, dialoguez avec votre enfant en lui posant des questions bienveillantes pour l’amener à se confier à vous :

Quel jeu de te plait le plus ?, que ressens-tu quand tu joues ? Pourquoi préfères-tu jouer aux jeux vidéo que de sortir avec tes copains ? Prends-tu plaisir à jouer ? Joues-tu avec des copains en ligne, des inconnus ? …

C’est en cernant ses motivations que pourrez comprendre les raisons de son attirance. Et ainsi vous l’aiderez à mieux gérer son rapport aux jeux vidéo.

De plus, intéressez-vous aux jeux de votre enfant et pourquoi ne pas jouer avec lui ou au moins lui demander de vous montrer ces jeux qui l’aiment tant.

Définissez avec votre enfant des plages horaires appropriées à la pratique des jeux vidéo (de préférence le weekend et en vacances). Veillez également à ce que l’utilisation de console soit toujours soumise à votre consentement.

Afin de garder un œil sur votre enfant, favoriser les pièces communes pour y installer la console ou l’ordinateur.

De plus, même les jeux vidéo les plus cool, ne doivent pas prendre la place de ses autres activités hors écrans.

Si le problème persiste n’hésitez pas à consulter et/ou à faire appel à une aide extérieure. Vous pouvez trouver des informations sur « consultations jeunes consommateurs »

Focus sur les jeux dit MMOG

Parce qu’ils permettent de se mesurer à d’autres joueurs, partout dans le monde et avec un principe sans fin, ces jeux en réseaux sont particulièrement addictifs.

Difficile d’interrompre une partie quand on est sur le point de vaincre ses adversaires ! Pour éviter les excès, fixez à l’avance avec votre enfant le temps de jeu autorisé. Et gardez un œil bienveillant sur l’horloge.

De plus se renseigner sur ce type de jeu vous permettra de fixer des règles en adéquation pour éviter au mieux la crise avec votre enfant.

Kesako MMOG : jeu de rôle en ligne massivement multijoueur – C’est un jeu vidéo dit de rôle en ligne, multijoueur, qui se passe dans un univers persistant, c’est-à-dire qui perdure même quand le joueur quitte sa partie. (L’univers du jeu continue d’exister)


L’essentiel 

  • Intéressez-vous aux jeux auxquels joue votre enfant
  • Comprenez cet univers pour guider au mieux votre enfant
  • Jouez avec lui à ceux qu’il préfère
  • La console de jeu, c’est hors de la chambre
  • Le manque d’entrain et le repli sur soi sont des signaux d’alerte

En chiffres
  • 60 % des parents eux-mêmes joueurs partagent cette passion avec leurs enfants (Sondage IFOP 2018).
  • Seuls 13 % des parents interdisent totalement l’utilisation des consoles de jeux (Sondage IFOP 2018).

Lien utile

PédaGoJeux, les jeux vidéo expliqué aux parents