Quelques règles à inscrire… sur vos tablettes !

Dans la grande famille des écrans, je demande la tablette tactile ! En moins de 10 ans, cet objet à mi-chemin entre le téléphone et l’ordinateur a investi nos foyers. Facile à manipuler, elle est la préférée des plus jeunes à qui on la confie volontiers, notamment pour les nombreuses applications ludoéducatives qu’on peut y installer. Mais attention à ne pas en abuser !

Une baby-sitter 2.0 ?

Cédric, 30 ans, élève seul ses deux petites filles. Entre les courses, le ménage, les devoirs et son emploi, ce jeune papa n’a que peu de temps pour lui. Par commodité, il a pris l’habitude de confier la tablette à ses enfants pendant qu’il prépare le repas… A la clé, quelques instants de calme qu’il savoure !

La tablette,  pour les enfants d’aujourd’hui, c’est un peu la télé de ceux  d’hier, en moins passif. Évidemment, aucun parent ne peut être à 100% tous les soirs, et utiliser la tablette de façon ponctuelle ne pose pas de souci majeur. A condition de ne pas y avoir recours de manière systématique !

La (fausse) amie des jeunes enfants

Sons, lumière et interactivité… il faut dire que la tablette ne manque pas d’atouts aux yeux des tout-petits. La tentation est alors grande de se saisir de cet objet qui semble tant intéresser papa et maman ! Si votre enfant est en demande, respectez quelques précautions :

# A éviter 3 ans

Les trois premières années de la vie d’un enfant sont essentielles pour son développement. Il s’éveille au monde qui l’entoure en faisant appel à ses cinq sens. Il interagit avec les adultes de son environnement et commence à décoder les relations sociales. Des apprentissages fondamentaux qui sont entravés par l’usage des écrans ! Aussi, ne vous laissez pas amadouer par les modèles de tablettes « spécial tout-petits » qui fleurissent dans les rayons jouets.

# Un moment de partage

À partir de 3 ans, vous pouvez l’autoriser à y accéder sur un temps court, idéalement une dizaine de minutes. Bien sûr, vous resterez à ses côtés et veillerez à lui expliquer ce qui se trame sur l’écran, l’aiderez à corriger ses erreurs… Une habile façon de le préserver tout en faisant de cette activité un moment d’échange et de complicité !

# Le choix des applications

Même en votre présence, toutes les applications ne sont pas adaptées à l’éveil des plus jeunes. À partir de 3 ans, misez sur les applications qui favorisent la découverte du monde : bruits animaliers, sons des instruments de musique, apprentissage des couleurs, ou de la numération. À vous de choisir ! Toutefois, gardez  à l’esprit que ces applications sont plus ludiques que pédagogiques, et ne sauraient remplacer les jeux d’éveil traditionnels.

Vers un usage raisonnable

À partir de l’école primaire, puis au collège, il s’agit de s’adapter en fixant des règles claires, bien comprises et acceptées par votre enfant :

# Une durée limitée

Entre 6 et 9 ans, elle ne devrait pas dépasser 20 minutes par session. Entre 9 et 12 ans, une demi-heure est un maximum recommandé par la plupart des médecins.

Au-delà de la durée, expliquez à votre enfant que certains moments sont plus appropriés que d’autres : pas d’usage de la tablette pendant les devoirs, au cours des repas ou à l’occasion d’une réunion de famille ! Et également pas le matin avant d’aller à l’école pour ne pas nuire à la concentration de votre enfant.

# Votre droit de regard

Même si vous n’êtes pas en permanence assis à ses côtés, votre enfant doit utiliser la tablette sous votre contrôle (par exemple dans la salle à manger plutôt que dans sa chambre). Demandez-lui également de retirer ses écouteurs quand il visionne un film ou une simple vidéo.

Mais surtout restez toujours proche de votre enfant quand il est sur votre tablette pour éviter les dérives et l’accompagner dans sa découverte. Et n’oubliez pas d’installer un logiciel de contrôle parental. Son paramétrage vous aidera à le préserver à priori des contenus inappropriés.

# Soyez malin !

Vous voudriez que votre enfant vous réclame moins la tablette ? Qu’elle ne soit pas son premier réflexe quand il s’ennuie ? À vous de jouer ! Proposez-lui des activités alternatives loin des écrans : lire une BD, dessiner, faire un jeu de société, une balade en famille… même la préparation du repas quotidien peut se transformer en jeu familial. Enfin, laissez-le parfois « juste » s’ennuyer : cela développe l’imagination et la créativité !


L’essentiel

  • Évitez la tablette avant 3 ans
  • À chaque âge son temps d’utilisation !
  • Accompagnez votre enfant dans son usage de la tablette
  • Soyez attentif aux contenus visionnés par votre enfant
  • Pensez à lui proposer des activités loin des écrans
  • N’optez pas pour une tablette personnelle pour votre enfant mais plutôt pour une «tablette familiale»

En chiffres
  • Un tiers des foyers français sont équipés d’une tablette (Source Médiamétrie 1er trimestre 2014).
  • Près de 20 % des enfants âgés de 7 à 12 ans possèdent une tablette (Sondage IPSOS mars 2014).