Protégez vos enfants du chantage en ligne

Quand ils surfent sur internet, vos enfants peuvent être victimes de chantage en ligne. Comment déceler une situation à risque ? Y a-t-il un profil type du maître-chanteur ? Et quelle réaction adopter face à un chantage avéré ?

Quand le piège se referme

Tous les chantages en ligne reposent sur le même scénario tristement banal. On échange des messages avec une personne que l’on pense être bienveillante. La confiance s’installe peu à peu et on se laisse aller à des confidences sur sa vie privée. On poste des photos. Parfois, on peut même accepter d’allumer sa webcam et se laisser aller à une pose aguichante. Sans savoir que derrière l’écran se cache un maître-chanteur qui a dissimulé sa véritable identité !

Le chantage en ligne

Le maître-chanteur menace de diffuser des informations compromettantes (messages, photos ou vidéos) si l’internaute refuse d’accéder à ses demandes. Il peut exiger de l’argent, l’envoi de nouvelles photos encore plus compromettantes, ou même une rencontre physique. Un adulte pris dans un tel piège ne manquerait pas de paniquer. Alors un jeune…

Comment réagir ?

Le chantage en ligne fait partie des dangers auxquels votre enfant peut être exposé. Un risque qu’il est très important de lui expliquer lorsqu’il s’apprête à être autonome avec les écrans. S’il s’avère un jour victime d’un chantage, il doit savoir qu’il peut – et doit – vous en parler sans honte, que vous serez à ses côtés pour l’aider à faire face à cette situation.

Et si le risque devient réalité, adoptez sans tarder trois mesures :

♦ Ne pas répondre et verrouillez

Il est essentiel de ne pas répondre à la personne malveillante et cédez au chantage. Il est préférable de verrouillez immédiatement tous les comptes sociaux via les paramètres de confidentialité. Le but étant d’éviter que le maître-chanteur associe le nom de votre enfant à sa liste de contacts ou d’amis.

♦ Alertez

Pensez à faire des captures d’écran prouvant le chantage en ligne. Elles seront utiles pour vos démarches. Puis prévenez ensuite les autorités compétentes, soit en ligne sur la plateforme du ministère de l’Intérieur, soit par téléphone en joignant le service Info Escroquerie (0 811 02 02 17).

Recherchez

Effectuez une recherche sur les différents moteurs de recherche afin de vérifier si des contenus compromettants sont associés au nom de votre enfant. Si tel est le cas, prenez contact avec les sites concernés et demandez-leur de supprimer ces informations. En cas de refus, contactez la CNIL qui vous aidera à faire valoir votre droit à l’oubli.

Ce que dit la loi

La loi protège vos enfants (comme tout internaute) face à une situation de chantage en ligne. Le maître-chanteur encourt 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende, dès lors qu’il formule ses menaces. Et s’il les met à exécution (en diffusant des photos en ligne par exemple), il encourt 7 ans de prison et 100 000 euros d’amende.

Malheureusement, bien souvent, les maître-chanteurs agissent depuis l’étranger dans l’anonymat le plus complet. On parle alors de « brouteurs » pour désigner ces escrocs spécialisés dans le chantage en ligne. Connectés depuis un cybercafé ou avec une IP cachée, ils ne sont pas géolocalisables. D’où la difficulté pour la justice française à agir… Mieux vaut donc prévenir que guérir.


L’essentiel

  • Apprenez à votre enfant à ne diffuser aucune information sur sa vie privée, et à éviter l’utilisation de la webcam avec des personnes en dehors de son cercle le plus intime.
  • En cas de chantage en ligne, verrouillez les comptes sociaux et alertez les autorités compétentes.
  • Les maître-chanteurs agissant depuis l’étranger, ils sont rarement géolocalisables.
  • Parlez en amont à votre enfant de la notion de chantage en ligne et des démarches à faire s’il en est victime
  • Rappelez lui que vous êtes là pour le protéger et qu’il ne faut pas qu’il hésite en venir vous en parler sans honte ni retenu. (Ou en parler à un autre adulte de confiance, l’importance et qu’il ne reste pas seul face à cette situations)
  • Expliquez lui qu’il ne doit en aucun cas répondre au maître chanteur et cédez à ses demandes.

WP Post Author