Les jouets connectés

Les jouets connectés envahissent les rayons des jouets pour enfant, sont-ils sans conséquence pour nos enfants. Décryptage par notre expert numérique, Olivier Gérard …

En tant qu’association familiale, avez-vous déjà été informé d’inquiétudes de la part de certains parents (par exemple en matière de sécurité) ?

L’arrivée des jouets connectés s’inscrit dans une évolution plus générale d’hyperconnection des familles, des parents mais aussi des enfants de plus en plus jeunes. Ces évolutions suscitent des questionnements de certains parents notamment autour de la gestion des objets numériques mais aussi de plus en plus souvent autour des questions relatives aux données personnelles et aux questions de sécurité.

Cependant, aujourd’hui, pour la majorité des parents qui nous interpellent, les inquiétudes relatives aux données personnelles portent plus sur les pratiques en ligne, sur les réseaux sociaux que sur les jouets connectés qui restent encore relativement peu généralisés.

Comment les parents doivent-ils réagir face à ces jouets 2.0 (méfiance, confiance, bonnes pratiques) ?

Les objets connectés sont de plus en plus fréquents sur les linéaires des boutiques et des sites en ligne et la pression est évidemment forte pour les parents de s’équiper et d’équiper leurs enfants. Les jouets n’échappent pas à cette tendance 2.0.

Nous incitons les parents à faire preuve d’esprit critique en toute occasion et de s’interroger : qu’apporte réellement la dimension connectée à la fonction du jouet pour l’enfant ? Faut-il le préciser mais la dimension connectée signifie que des données (paroles, pratiques, comportements …) vont être collectées, transmises à des serveurs, stockées, traitées à des fins diverses (améliorer le produit, envoyer des publicités ciblées…).

Bien sûr, la loi encadre la sécurisation et l’utilisation de ces données, mais cela ne signifie évidemment pas l’absence de tout risque. En outre, cette sécurisation peut reposer en tout ou partie sur l’utilisateur par exemple au moment de l’inscription ou de l’ouverture d’un compte lié au jouet connecté.

Ainsi, les parents doivent être particulièrement attentifs et vigilants à ce qu’ils acceptent et aux informations qu’ils transmettent. En matière d’usages, il faut rappeler qu’en cas de doute le jouet connecté peut toujours s’utiliser de façon déconnectée.

Enfin, il faut aussi rappeler aux parents que l’arrivée de ces jouets s’inscrit dans une tendance plus générale de digitalisation de l’environnement des enfants fondées notamment sur la valorisation des données personnelles.

Le besoin de déconnexion (mails professionnels, notifications, sms, publicité intrusive)),  de plus en plus souvent évoqué par les parents est aussi valable pour les enfants ! Et c’est aux parents en premier lieu d’y veiller.

Quelles mesures attendent les parents des industriels du jouet connecté, du Législateur ?

Les attentes des parents en matière de jouet connecté ne diffèrent pas des attentes plus générales en matière d’objets connectés et d’usages numériques : une transparence et une loyauté effective dans l’information, la collecte et le traitement des données personnelles.

Mais s’agissant d’objets spécifiquement dédiés aux enfants, nous estimons que les données collectées ne doivent pas pouvoir être utilisées à des fins publicitaires.

De même, il convient de limiter et d’encadrer fortement les données qui peuvent être collectées. Enfin, afin de donner aux parents une visibilité sur les produits les plus sécurisés, nonobstant la question de l’utilité de la dimension connectée de ces jouets, peut-être faudrait-il envisager la mise en place d’un label spécifique qui pourrait être portée par la CNIL en lien avec les associations familiales et de protection de l’enfance.

A l’avenir, la « chambre connectée » représentera-t-elle encore un lieu d’intimité pour l’enfant ?
  • L’intimité de l’enfant peut-elle être garantie dans une chambre connectée où la collecte de données personnelles est le fondement de l’objet ou du jouet ?
  • Ne faut-il pas plutôt appeler les parents à privilégier une chambre sans connexion au moins pour les plus jeunes, les plus concernés par les jouets connectés ?
  • Quel est l’intérêt réel d’un objet ou d’un jouet connecté pour des enfants ?
  • Qu’apporte-t-il de plus dans son usage ?
  • Ces objets ou jouets utiles ne doivent-ils pas rester en dehors de la chambre et réserver les connections aux lieux de vie commun au sein de la famille afin de permettre un accompagnement par les parents ?

Ce sont toutes ces questions qui doivent être posées au sein de la famille mais aussi par l’ensemble des parties prenantes, pouvoirs publics, industriels, société civile afin d’assurer que les enjeux économiques ne prennent pas le pas sur la protection des enfants et de leur vie privée.

Nous invitons aussi les parents à s’interroger et à se poser toutes ces questions avant l’arrivée de jouets connectés au sein de la famille, les arbitrages et les règles de vie sont plus faciles à mettre en place.

Retrouvez nos conseils :  « jouets connectés à surveiller de près … »