Gestion des écrans : Montrez l’exemple à votre enfant

Nos enfants sont un peu notre reflet … Inconsciemment, ils nous imitent et calquent leurs comportements sur les nôtres. Pour les amener à un usage raisonnable des écrans, mieux vaut donc donner l’exemple !

Des écrans envahissants

5,5, c’est le nombre moyen d’écrans par foyer (Enquête CSA 1er semestre 2017). Difficile d’échapper à leur présence… Nous sommes de plus en plus nombreux à consulter nos mails professionnels en dehors des horaires de travail. Et cette connexion (quasi) permanente ne donne pas le bon exemple à nos enfants, surtout quand le portable s’invite à la table familiale…

Par ailleurs, quel parent n’a jamais surfé sur son smartphone pour se détendre après une journée de travail bien remplie ? Si le besoin d’évacuer le stress est légitime, ne vous laissez pas happer par internet et les réseaux sociaux au-delà du raisonnable.

« Dis, papa, tu sors jouer au ballon avec moi ? » La question vient de Théo, un petit bonhomme de 5 ans débordant d’énergie. Et pour toute réponse, un silence pesant… « Papa, je peux jouer au ballon avec toi ? » Le regard rivé sur son smartphone, le papa de Théo ne semble pas prêt à chausser ses baskets. Alors le petit garçon… allume la télé.

Nos enfants ont besoin d’attention

Ce genre d’anecdote est malheureusement trop fréquent. La présence envahissante des écrans interfère de plus en plus dans les relations familiales (Étude Pediatric Research, été 2018), au point d’altérer les liens que les parents doivent tisser avec leurs enfants au cours des premières années de leur vie. Il n’est d’ailleurs pas rare d’entendre des enfants reprocher à leurs parents l’usage abusif des écrans. Un vrai paradoxe !

Et si on montrait l’exemple ?

Notre propre usage des écrans influence celui de nos enfants. C’est le fameux effet de mimétisme. Vous pouvez le mettre à profit… à condition de donner le bon exemple. Soyez donc particulièrement vigilant sur 2 points :

# Le respect de la vie de famille : Les moments de partage avec vos enfants ne doivent pas être pollués par la présence des écrans. Le repas familial, en particulier, doit rester un moment d’échange privilégié, sans portable ni télé. Vous pouvez par exemple installer un panier dans lequel chaque membre de la famille, vous y compris, dépose sa tablette ou son téléphone portable avant de passer à table. Si le vôtre sonne, laissez la messagerie s’enclencher pour écouter le message plus tard. C’est en montrant ainsi l’exemple que vous pourrez exiger de vos enfants qu’ils ne décrochent pas leur portable n’importe quand.

De même, si vous avez organisé une ballade au parc ou un jeu de société à la maison, ne dégainez pas votre smartphone à tout bout de champ. Vos enfants apprécieront de vous savoir totalement disponible pour eux !

# L’usage responsable des écrans : Comment convaincre vos enfants de ne pas poster de photos en ligne si vous-même ne respectez pas cette règle ? Leur expliquer qu’ils sont trop jeunes pour tel jeu vidéo ou tel programme si vous les confrontez à la violence réelle du journal télévisé ? Les convaincre de se protéger des ondes si vous-mêmes ne prenez aucune précaution ? Limiter le temps d’écran si vous ne savez plus jouer autrement que sur une tablette, téléphone, ou jeux vidéo ? Et ainsi de suite…

Vous l’aurez compris, toutes les recommandations que vous donnerez à votre enfant et toutes les règles que vous lui fixerez ne seront véritablement efficaces que si vous lui montrez l’exemple !


L’essentiel

  • La présence des écrans peut interférer dans les relations familiales.
  • Les enfants ont besoin d’une attention pleine et entière.
  • Leur comportement face aux écrans est largement influencé par le nôtre.

En chiffres
  • 57 % des salariés consultent leurs mails en dehors des horaires de bureau (Étude Opinionway, octobre 2016).
  • En moyenne, nous consultons notre smartphone 26 fois par jour (Étude Deloitte, janvier 2017).